Le Dow Jones, mieux coté qu’en janvier

Avec une orientation positive et un taux d’échanges inférieur à la moyenne depuis plus d’une semaine, le Dow Jones demeure à la hausse. À la fin du mois de janvier 2019, l’indice New Yorkais reste en repli, mais clôture la première séance en franchissant les 25.000 points, ce qui lui vaut les félicitations du Président américain Donald Trump.  Malgré le récent bras de fer avec Nasdaq appuyé de près par Facebook, au soir du 3 février 2019, les chiffres restent convenables à l’indice. En exemple, au niveau de l’ouverture, Boeing, Unitedhealth group, 3M Company, Goldman Sachs Group et Home dépot parviennent aux premiers rangs. Pour Boeing, elle est évaluée à 386,22 euros contre 267.64 euros pour Unitedhealth, 201,10 euros pour 3M Company, 198,29 euros pour Goldman Sachs et 184,055 euros pour Home Depot.  Toujours pour illustrer ce rebond, à la même date, au niveau du volume, à la première place on retrouve Intel Corporation avec une estimation de 3482758 euros de titres échangés lors de la séance de janvier. Puis vient Microsoft Corporation avec 3176996 euros et Apple avec 1865972 euros. Cisco Systems et Dowdupont se placent à la quatrième et cinquième place avec 1406714 euros et 1361987 euros. Grosse déception par contre pour The Travellers Company. 

Investir dans des indices boursiers peut être très bénéfique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *